Cookies on this website
We use cookies to ensure that we give you the best experience on our website. If you click 'Continue' we'll assume that you are happy to receive all cookies and you won't see this message again. Click 'Find out more' for information on how to change your cookie settings.

Une étude qualitative comparative et longitudinale

À propos de ce projet

La pandémie COVID-19 pose des défis sans précédent aux décideurs politiques, aux responsables de la santé publique et aux sociétés. Les effets sociaux et économiques se feront probablement sentir pendant des années. Cette situation appelle un examen de la manière dont les gens réagissent aux mesures politiques qui ont été introduites et des actions qu'ils entreprennent de leur propre initiative en plus des conseils officiels des gouvernements. Qu'est-ce qui motive les citoyens à suivre, à s'adapter ou à ignorer les conseils des autorités publiques ? Que font-ils pour se protéger et pour aider les autres, et quel rôle les technologies jouent-elles à cet égard ? À quoi, ou à qui, les gens font-ils confiance en ces temps incertains ? De quoi les gens ont-ils besoin pour se sentir en sécurité en temps de crise?

Le projet examine ces questions importantes dans différents pays européens, dont l'Autriche, la Belgique, la France, l'Allemagne, l'Italie, les Pays-Bas et le Royaume-Uni. Nous utilisons un modèle de recherche qualitative multi-sites impliquant des entretiens approfondis et ouverts.

Cette étude longitudinale qualitative, qui comporte des "comparaisons douces" entre les pays sur une période d'environ six mois, nous permet non seulement d'identifier les différences et les similitudes dans la manière dont les gens ont réagi à la pandémie et aux mesures politiques qui en ont découlé, mais aussi de comprendre pourquoi. Ces résultats devraient fournir des preuves précieuses pour les politiques de préparation, de prévention et d'endiguement des pandémies dans les pays étudiés et au-delà.

Cette recherche fait partie d'une étude multinationale sur La solidarité en temps de pandémie dirigée par le professeur Barbara Prainsack de l'Université de Vienne.

 

Les coordinateurs de pays:

Autriche: Barbara Prainsack and Katharina Kieslich, University of Vienna
Belgique: Ine van Hoyweghen and Gert Meyers, KU Leuven
France: Ruth Horn, University of Oxford; and Marie Gaille, CRNS
Allemagne: Alena Buyx, Technical University Munich
Irlande: Susi Geiger, University College Dublin
Italie: Federica Lucivero, University of Oxford
Pays-Bas: Tamar Sharon, Radboud University
Suisse (régions germanophones): Alena Buyx, Technical University Munich
Royaume-Uni: Stephanie Johnson, University of Oxford

--

Image by Tumisu on Pixabay

Research Team

 

Ruth Horn

Senior Researcher in Ethics

Ruth Horn.jpg

Marie Gaille

Directrice de recherches (rang 1) en philosophie

Marie_Gaille_photo_cchevallier-2012-10-26_MG_0080.jpg

Federica Lucivero

Senior Researcher in Data and Ethics

Federica Lucivero

Stephanie Johnson

Research Fellow

Stephanie Johnson_300x300px.jpg